CHALUTIERS ALLEMANDS ARMES

Exemple de la 15eme Vorpostenflottille

Emblème de la 15

 

Vorspostenflottille
Photo Bundesarchiv (Bild 134-C2637)

Caractéristiques

En raison du manque de navires pendant les guerres, plusieurs types de bateaux existants ont été modifiés pour servir comme navire armés. Appelés par les Allemand Vorpostenboot, par les Français patrouilleurs et par les Anglais HMT (Her Majesty Trawlers), ce furent aussi bien des bateaux de servitude, des yachts et des bateaux de pêche. Les bateaux de pêche pour leur robustesse (notamment les ex baleiniers, type Viking, Wal ou Rau) ont été trouvés en grand nombre, sur les côtes allemandes et sur les côtes des territoires occupés. Certains d'entre eux ont traversé les deux conflits comme par exemple :

UJ 1420 x EYLAU : chalutier lancé en décembre 1911, pour Huret-Sauvage, Boulogne (B 225) sous le nom de EYLAU, 304 brt, 110 net. Réquisitionné par la marine française le 7 février 1915. Durant la Première Guerre, il effectue de nombreuses patrouilles dans le golfe de Gascogne, recueillant les équipages des navires coulés.
Il est restitué à son armement. Il est vendu en 1926 à la Société Malfoy Fils et Cie. Il est de nouveau saisi en 1940 et armé sous le n° de coque UJ 1420, dans la 14. U-Bootsjagdflottillee, constituée en mai 1941. Il sera coulé par les destroyers HMS et HMSC TARTAR et HAIDA, le 15 juillet 1944.

Les Vorpostenboote (patrouilleurs) ont été les bêtes de somme dans les opérations côtières de la Kriegsmarine. Employés au service de patrouille, d'escorte ou de chasseurs de sous-marins. Ces petits navires ont été utilisés sur toutes les zones côtières où la Kriegsmarine opérait.

Equipés de canons de 8,8 cm et de canons anti-aériens de toutes sortes et de tous calibres, ces bateaux pouvaient nuire à l'ennemi dans la Manche, mais il leur manquait les armes et les performances pour rivaliser avec les destroyers et les vrais navires de guerre.

Historique de la 15eme Vorpostenflottille

 

vorpost

vorpost

Chalutiers transformés en vorpostenboot

 

Créée en Septembre 1939 et d'abord mobilisée en mer Baltique, la 15. Vorpostenflottille est transférée à l'automne 1940 à l'ouest .
Elle opére principalement dans la Manche et sa base est au Havre. Après le débarquement un grand nombre de bateaux de cette flottille ont été perdus.

En septembre 1944, elle a été déplacée en Norvège et complétée par les restes d'autres flottilles. Les navires sont utilisés dans des missions d'escorte à Oslo jusqu'à la fin de la guerre.

Les commandants de la 15. Vorpostenflottille furent : le Kapitänleutnant der Reserve Kurt Hamacher (septembre 1939-avril 1940), puis le Korvettenkapitän Curt Berndt (avril 1940-juillet 1942). Le Korvettenkapitän der Reserve Viktor Rall (juillet 1942-janvier 1945) et enfin le Kapitänleutnant Harald Güther (février 1945-8 mai1945).

Equipage

Vorpostenboot

La flotte :

Chalutiers transformés en vorpostenboot

N° Coque

Nom d'origine

BRT

Construit en

Dans la KriegsMarine

Naufrage

V 1501 Wiking 7

381

1939

5 octobre1939

27 septembre 1943 (Antifer
V 1502 Wiking 6

381

1939

5 octobre1939

V 1503 Wiking 10

470

1939

5 octobre1939

V 1504 Wiking 8

381

1939

5 octobre1939

V 1505 Wal 8

348

1938

25 septembre 1939

15 juin 1944 (Le Havre)
V 1506 Wal 9

348

1938

2 octobre1939

15 juin 1944 (Le Havre)
V 1507 Rau VI

354

1937

2 octobre1939

10 avril1940
V 1507 Rau I

354

1937

22 mai 1940

12 juin 1944 (Cape d'Antifer)
V 1508 Rau III

354

1937

2 octobre1939

23 juillet 1941 (Boulogne)
V 1509 Rau II

354

1937

25 septembre 1939

06 juin 1944 (Le Havre)
V 1510 Unitas 6

341

1937

23 mai 1940

03 juin 1942 (Dieppe)
V 1511 Unitas 7

341

1937

23 mai 1940

14 juin 1944 (Le Havre)
V 1512 Unitas 8

341

1937

23 mai 1940

V 1513 Linz

245

1921

13 août1941

15 juin 1944 (Boulogne)
V 1514 Beuthen

214

1921

12 juin 1941

25 novembre 1942 (Dieppe)
V 1515 Rotherbaum

215

1920

26 juin 1941

25 août 1944 (Fecamp)
V 1516 Rouen

398

1933

16 septembre 1942

26/11/ 1955 (chalutier Colbert)
V 1517 Kerdonis II

284

1919

V 1520 Lotsenmotorschiff A6

303

1915

1 juin 1942

V 1521 Vimy

286

1904

1 juin 1942

V 1522 Dauphin

207

1900

11 juin 1942

V 1523 Deltra I

252

1920

V 1524 Patrice

248

1907

V 1525 Eglantine

297

1905

V 1548 Gebrüder Kähler

460

1937

V 1549 Berlebeck

553

1944

18 juillet 1944

V 1549 II Hoheweg



V 1505, ex WAL 8

A Lire :

Pour la seconde guerre mondiale :

"Les Chalutiers s’en vont en guerre (tome 1 et tome 2), Garier (Gérard. C’est l’histoire de la contribution héroïque de ces sans-grade que Gérard Garier nous raconte dans un premier volume suivi des chalutiers français (volume 2). (Marines Éditions, sept. 2009, 160 p., broché, 210 x 270 mm).

Les chaluitiers s'en vont en guerreLes chalutiers s'en vont en guerre

 

Sources

"Seekrieg im Ärmelkanal", Günther Naims, Lothar Frädrich, Mittler & Sohn, Hamburg 2003 ; Württembergische Landesbibliothek Stuttgart: Vorpostenflottillen ; A.D. 44 (122 J 27) ; "Verluster deutscher handelsschiffe 1939-1945", Urs Heßling ; "Chronik des Seekrieges, 1939-1945" Württembergische Landesbibliothek, Württembergische Landesbibliothek, Stuttgart 2007 ; S.H.O.M. France 2006 ; Miramar Ship Index, R.B. Haworth, Wellington, New Zealand, 2006 ; "Die deutschen Kriegsschiffe 1815-1945 Band 1: Panzerschiffe, Linienschiffe, Schlachschiffe, Flugzeugträger, Kreuzer, Kanonenboote", Gröner, Erich; Bernard & Graefe Verlag 1998 ;

Vorsten
Photo Bundesarchiv

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015