B-17F-35-BO "Panhandle Dogie"
#42-5084

91e

Trou de la Banche, Estuaire de la Loire
Abattu par avions chasseurs, le 3 janvier 1943

B 17
Escadrille de B-17

Caractéristiques

B-17 : constructeur Boeing, bombardier lourd. Premier vol 28 Juillet 1935. Mise en service juillet 1939. Date de retrait 1975. Coût unitaire 314 100 $. Nombre construit 12 677. Équipage 10 hommes.
Motorisation : 4 moteurs Wright R-1820-97 Cyclone turbocompressés en étoile. Puissance unitaire 1 200 ch.
Envergure 31,62 m, longueur 22,66 m, hauteur 5,8 m, surface alaire 131,92 m², masses à vide 16 390 kg avec armement 24 495 kg, maximale 29 710 kg. Performances : vitesse maximale 462 km/h, plafond 10 850 m, vitesse ascensionnelle 4,6 m/s m/min, rayon d'action 3 220 km, charge alaire 185,7 kg/m².
Armement interne 2 724 kg de bombes, externe 13 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.

Le 15 avril 1942, le 91e. Bomb Group est constitué, par l'arrêté général n ° 31, 3e AF, sous l'autorité de l'ordonnance générale n ° 34, de l'Etats-Major, à la base d'Harding, à Baton Rouge en Louisiane. Le 16 mai 1942, c'est au tour du 323rd Bomb Squadron de voir le jour à MacDill Field, Tampa, Floride. Le 5 septembre 1942, le groupe appareille pour l'Angleterre où il débarque le 12 à destination de la base de Kimbolton. Le 14 octobre 1942, les avions sont stationnés à Bassingbourn, base situé au sud ouest de Cambridge.

L'escadron 323 possède neuf appareils : DELTA REBEL n ° 2 (# 42-5077) ; EAGLES WRATH #41-24524) ; VERTIGO (#41-24547) ; PENNSYLVANIA POLKA (#41-24544) ; CAREFUL VIRGIN (#41-24639) ; LIL AUDREY (#41-24523) ; STUPEN-TAKET (#41-24549) ; TEXAS BRONCO (#41-24589) ; PANHANDLE DOGIE (#42-25570) ; La première mission de combat est réalisé le 7 novembre 1942 avec pour objectif la base sous-marine de Brest.

Delta Rebel

Texas Bronco

Lil audray

Eagles Wrath

Bombardier "Delta Rebel "

 Bombardier "Texas Bronco "

Bombardier "Windy City Challenger "

 Bombardier "Eagles Wrath "

La mission :

Le 3 janvier 1943, à 6 heures du matin, 60 B-17 et 8 B-24 (1) de la 8th Air force décollent pour attaquer la base de Saint-Nazaire. Ce jour c’est Anderson qui pilote un tout nouveau « Panhandle Dogie ». Douze B-17 de la 91St sont partis de Bassingbourn en direction de Selsey Bill pour se rencontrer avec les unités de la 303rd, 305th et la 306th à 10 heures.
La formation atteint Port en Bessin à 10h48 et survole le lac de Grand Lieu à 11h20. Le ciel est dégagé sans nuage. A l’ouest de Nantes, la défense anti-aérienne est intense et redouble de précision au-dessus de Paimboeuf.
Les chasseurs allemands du III./JG 2 (2), placés sous le commandement de l'Oberleutnant Egon Mayer décollent depuis la base de Vannes-Meucon et interceptent rapidement la formation (3). Ils attaquent en premier, les B17 endommagés par la Flag.
Trois d’entre eux n’atteignent pas l’objectif, deux s’écrasent entre Saint-Nazaire et Saint-Brévin (le 41-24526 "Leaping Liz" et le 41-24517 "Kali").
Le troisième est le B-17 du Lieutenant Anderson. Les chasseurs allemands s’acharnent sur lui (4). Ces moteurs tribord sont en feu. Immédiatement, 7 à 8 parachutes se déploient. L’avion explose et ses débris tombent au sud du « Trou de la Banche », sur le plateau de la Lambarde à 8 milles environ du Port de l’Herbaudière. Un parachutiste tombe dans l’océan à l’entrée du port, un autre plus loin en mer et deux près de la tour C. Les pêcheurs se sont précipités pour les recueillir, mais les Allemands leur interdisent. Quarante-cinq minutes plus-tard, seul le "Georges Paulette" rentre au port. Il porte trois cadavres : celui du lieutenant Anderson, et ceux des sergents Flint et Odegard. Les autres membres de l’équipage sont déclarés morts.
Après avoir sauté, le lieutenant John H. Roten, à l’idée de profiter du vent fort pour chercher à atterrir sur la terre ferme. Usant de toute son énergie, il dirige sa chute et finalement se pose sur le toit de la ferme de Mr. Et Mme Pauvert.
Ses doigts sont gelés et il ne peut pas se débarrasser de son harnais. Les Allemands sont déjà sur place et l’emmène malgré les supplications de Mme Pauvert qui souhaite lui offrir un café. Quand ils sortent dans la rue, la dizaine d’habitants entonnent, avec l’instituteur M. Pauvert, "La Marseillaise". Les Allemands les font taire en les menaçant avec leurs armes.

John Roten sera conduit au camp d’Oberusel pour y être interrogé, puis dans un camp polonais de juin à avril 1943 avant de finir sa captivité au Stalag Luft III Sagan au sud de Berlin. Il participe à la longue marche vers l’oflag VIIB de Moosburg, près de Munich où il sera enfin libéré, après 28 mois de captivité.

Le 13 septembre 1997, il viendra avec sa femme, sur invitation de Michel Lugez, Président de l’Association du Mémorial Américain, pour inaugurer la plaque commémorant sa chute, au 18, de la rue Beaulieu à l’Herbaudière.

(Source The Ragged Irregular, avril 1998, traduction Claude Rabault)

Bassingbourn

Bill Anderson

Base aérienne de Bassingbourn

PiloteWilliam Anderson

L'équipage :

Pilote : William Anderson - Co-Pilote : James Lee - Navigateur : John H. Rothen - Radio : Anthony McCauley - Mitrailleur dorsal : Rex Barker - Bombardier Lyle Karnath - Mitrailleur ventral : Robert Marrer - Mitrailleur sabord gauche : Lavern Senn - Mitrailleur sabord droit : Herman Odegard ; Mitrailleur arrière : Richard Flint.

Beaufighter
Extrait Vidéo

Position

Zone du crash

Zone du crash

Notes

1. B-24 : Consolidated B-24 Liberator est un bombardier lourd américain. Il sera construit à plus de 18 000 exemplaires par Consolidated Aircraf corporation. Premier vol 29 décembre 1939. Mise en service juillet 1941. Date de retrait 1968. Quatre moteurs Pratt & Whitney R-1830-65 , type 14 cylindres en double étoile refroidis par air, puissance unitaire 1 200 ch (883 kW). Envergure 33,52, L 20,47, H 5,37, Surface alaire 97,36 m2. Vitesse maximale 480 km/h. Plafond 8 535 m. Armement : 5 800 kg de bombes, 10 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.

B 24

2. L'effectif du Gruppe était, en début de mois, de 7 Fw 190 A-3 et 42 Fw 190 A-4.

3 . Focke-Wulf Fw-190 Würger (moteur BMW 801D-2 en étoile, puissance unitaire 1 730 ch; armement : 2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm et 4 canons MG 151/20 de 20 mm, roquettes anti-aérienne WGr.21, bombes de 250 ou 500 kg). C'est un avion de chasse monoplace utilisé par l'Allemagne du Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale, à partir de 1941. Il ne réussit jamais à remplacer complètement le Messerschmitt Bf 109 comme principal chasseur de la Luftwaffe, bien qu'il lui soit supérieur dans l'absolu et malgré plus de vingt mille avions produits. Cependant, grâce à sa polyvalence issue d'une construction modulaire, il donna naissance à un grand nombre de modèles dérivés qui permirent de remplacer le Junkers Ju 87 (Stuka) comme avion d'appui des troupes au sol, et le Messerschmitt Bf 110 comme chasseur lourd pour lutter contre les bombardiers, lorsque ces deux derniers avions furent devenus beaucoup trop vulnérables pour continuer à être envoyés au combat.

Focke-wulf

4. L'attaque est revendiquée par l'Oblt. Egon Mayer / Stab III./JG 2 / 4-6 km. sud ouest St. Nazaire: 6.800 m. / 11.32

Sources

L'Association des Anciens de la Navale Caennaise ; www.marine-marchande.net ; Photo Marius Bar (A22832) ; Le Marin (15 octobre 1965) ; Maison des Hommes (fond photographique ) ; Association Histoire de la Construction Navale, Nantes (fiche navire Le Nérée) ;

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015