B-17F-27-BO "VERTIGO"
#41-24547

France

Banc du Four, 4 milles W de Brest
Abattu par chasseurs, le 1 mai 1943

B 17
B-17

Caractéristiques

Bombardier lourd de type B 17, construit à partir de 1939 par la firme Boeing à Seattle. Premier vol 28 Juillet 1935. Mise en service juillet 1939. Date de retrait 1975. Coût unitaire 314 100 $. Nombre construit 12 677.
Équipage 10 Motorisation quatre moteurs Wright R-1820-97 Cyclone turbocompressés en étoile. Puissance unitaire 1 200 ch. Envergure 31,62 m, longueur 22,66 m, hauteur 5,8 m, surface alaire 131,92 m², masses à vide 16 390 kg avec armement 24 495 kg, maximale 29 710 kg. Performances : vitesse maximale 462 km/h, plafond 10 850 m, vitesse ascensionnelle 4,6 m/s m/min, rayon d'action 3 220 km, charge alaire 185,7 kg/m². Armement interne 2 724 kg de bombes, externe 13 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.

Le bombardier VERTIGO B-17F-25-BO 41-24547 (1) appartenait à la 8 ème Air Force, 91ème Bomb Group, 323 ème squadron basée à Bassingbourn (2).

Joe Btfsplk

Mitrailleur

Le B-17F 41-24610 "Joe Btfsplk"
touché déjà lors d'une mission sur Saint-Nazaire le 16 février 1943

Le sergent Maynard H. Smith,
décoré lors de la mission du 1 mai 1943

Le crash :

Le 1 mai 1943, sept bombardiers B-17 du 91 ème BG, décollent pour une mission de bombardement sur Saint-Nazaire. Ils rejoignent les dix-neuf bombardiers du 303 BG qui viennent de de la base de Molesworth, ainsi que les B-17 du 305 BG de la base de Chelveston et du 306 BG de la base de Thurleig.

Outre l'importante défense anti-aérienne qui protège la base de Saint-Nazaire, la chasse allemande est confiée au Gruppe III./JG 2 "Richthofen" doté de Focke-Wulf 190 (3) qui possède deux escadrilles basées à Vannes : la 7./JG 2 commandée par Ottfried Philip et la 9./JG 2 commandée par Josef Wurmheller et une basée à Brest, la 8./JG 2 commandée par Bruno Stolle.

Le temps est tellement bouché qu'aucune bombe n'atteint la cible. La flak entre en action et 21 Focke-Wulf 190 décollent pour intercepter la formation de B17.

Le retour est désastreux :
Le B-17 "Black Swan" s'écrase près du village des Morandières (Saint-Père-en-Retz), il y aura six victimes.
Le B-17 "Jos Btfsplk" est vu pour la dernière fois non loin de Belle Ile avec un moteur en feu, l'avion rencontre alors deux Focke-Wulf 190, (Uffz Rudolf Gerhardt - Ltn Joseph Wurmheller), il est à bout de munitions et tombe en mer près d'Ouessant, faisant sept victimes.
Le B-17 "42-5422" est abattu au-dessus de Molène (six victimes).
Près de la pointe St-Matthieu, les dix membres de l'équipage du B-17 "42-29620" périssent dans l'amérissage forcé.
Le B-17 "42-5435" tombe, victime des chasseurs au large de Belle-Ile entraînant avec lui ses dix hommes. Le B-17 "42-5784" s'écrase près du port de Brest perdant lui aussi tout son équipage.
Le B-17 "42-29649" doit faire un atterrisage forcé à Predannack en Cornouaille ayant perdu son mitrailleur gauche et son opérateur radio.

Vidéo "Attaque des B17"

Equipage :

Equipage du Vertigo : Pilote : Lt. Robert D. Rand - Co-Pilote : Maj. Maurice Rosenor - Navigateur : 2nd. Lt.Donald M. Sternglanz - Bombardier : S/Sgt. Walter G W. Wawryznek - Radio : T/Sgt. David B Hatch - Mitrailleur tourelle : T/Sgt. Clarence V. King - Mitrailleur arrière : Sgt. Richard E. Shumard - Mitrailleur ventral : S/Sgt. James B Farrar - Mitrailleur sabord gauche : S/Sgt. Alvar B Platt - Mitrailleur sabord droit : S/Sgt. Thaddeus F. Kusowski .

Cimetière de Saint-James
Brittany American Cemetery, Saint-James, France

Cinq membres de l'équipage seront tués dans ce crash :

Robert D. Rand (plaque commémorative au Cambridge American Cemetery, Air Medal with Oak Leaf Cluster) ; Donald M. Sternglanz (plaque commémorative au cimetière de Colleville-sur-Mer, Air Medal, Purple Heart) ; Clarence V. King (plaque commémorative au Brittany American Cemetery, Saint-James, France, Flying Cross, Air Medal with 3 Oak Leaf Clusters) ; Thaddeus F. Kusowski (plaque commémorative au Brittany American Cemetery, Saint-James, France, Air Medal with 2 Oak Leaf Clusters, Purple Heart with Oak Leaf Cluster) ; Richard E. Shumard (plaque commémorative au Brittany American Cemetery, Saint-James, France, Flying Cross, Air Medal with 3 Oak Leaf Clusters).

Les cinq autres seront faits prisonniers :
David B. Hatch au Stalag 17B (4), libéré le 5 juin 1945 ; James B. Farrar au Stalag 17B, libéré le 9 juin 1945 ; Alvar B. Platt au Stalag 17B, libéré le 9 juin 1945 ; Walter G W. Wawryznek ? ; Maurice Rosenor ?

Prisonniers du stalag 17

Prisonniers du stalag 17

Prisonniers non identifiés du stalag 17 b

Notes

1. B17 : constructeur Boeing, bombardier lourd. Premier vol 28 Juillet 1935. Mise en service juillet 1939. Date de retrait 1975. Coût unitaire 314 100 $. Nombre construit 12 677. Équipage 10 Motorisation Moteur Wright R-1820-97 Cyclone turbocompressés en étoile. Nombre 4. Puissance unitaire 1 200 ch. Envergure 31,62 m, longueur 22,66 m, hauteur 5,8 m, surface alaire 131,92 m², masses à vide 16 390 kg avec armement 24 495 kg, maximale 29 710 kg. Performances : vitesse maximale 462 km/h, plafond 10 850 m, vitesse ascensionnelle 4,6 m/s m/min, rayon d'action 3 220 km, charge alaire 185,7 kg/m². Armement interne 2 724 kg de bombes, externe 13 mitrailleuses Browning M2 de 12,7 mm.

2. Bassingbourn : base aérienne située à Cambridgeshire environ 5 km au nord de Royston,et au sud-ouest de Cambridge. Au cours de la Seconde Guerre mondiale, elle a servi d'abord comme base de la RAF , puis comme base de bombardiers de la 8ème US Air Force. Aujord'hui elle abrite la caserne de formation des recrues, le foyer de l'Armée de terre du Régiment Bassingbourn et le Musée de la Tour Bassingbourn.

3. Focke-Wulf Fw-190 Würger (moteur BMW 801D-2 en étoile, puissance unitaire 1 730 ch; armement : 2 mitrailleuses MG 131 de 13 mm et 4 canons MG 151/20 de 20 mm, roquettes anti-aérienne WGr.21, bombes de 250 ou 500 kg). C'est un avion de chasse monoplace utilisé par l'Allemagne du Troisième Reich pendant la Seconde Guerre mondiale, à partir de 1941. Il ne réussit jamais à remplacer complètement le Messerschmitt Bf 109 comme principal chasseur de la Luftwaffe, bien qu'il lui soit supérieur dans l'absolu et malgré plus de vingt mille avions produits. Cependant, grâce à sa polyvalence issue d'une construction modulaire, il donna naissance à un grand nombre de modèles dérivés qui permirent de remplacer le Junkers Ju 87 (Stuka) comme avion d'appui des troupes au sol, et le Messerschmitt Bf 110 comme chasseur lourd pour lutter contre les bombardiers, lorsque ces deux derniers avions furent devenus beaucoup trop vulnérables pour continuer à être envoyés au combat.

4. Le Stalag 17B était situé à 100 mètres au nord-ouest du village de Gniexendorf. Ce village est situé à six kilomètres au nord-ouest de Krems, en Autriche. La zone environnante est essentiellement peuplé par des paysans qui élevaient du bétail et faisait du maraîchage. Le camp lui-même a été utilisé comme camp de concentration à partir de 1938 jusqu'en 1940. Il a reçu des Français et des Polonais. Le 13 Octobre 1943, 1.350 sous-officiers de la Force aérienne ont été transférés du Stalag 7A au Stalag 17B, qui contenait déjà des prisonniers français, italiens, russes, et yougoslaves. En Janvier 1944, la population était passé à 2667 prisonniers. Jusqu'aux derniers jours de la guerre, un flux constant de sous-officiers sont arrivés de Dulag Luft et leur nombre a atteint 4237 hommes en dépit des protestations. various nations. Le camp a reçu en tout 29.794 prisonniers de guerre de diverses nations

Vidéo décollage du 303 BG

Sources

Association du Mémorial Américain de Saint-Nazaire ; Accident report (16236, A54-233 92) ; www.POWNEWS.com (photographies des prisonniers tirées des Archives allemandes) ; 91st Bomb Group (H) Casualty List ; http://forum.armyairforces.com/m56052.aspx ;

 

 

Logo

78, Hent Menez Land- 29170 Fouesnant

Copyright 2015